vendredi 18 novembre 2016

Agenda Novembre-Décembre

NOVEMBRE

- Mardi 22/11
[CONFERENCE ; INTELLECTUELS]

Sciences- Po Lyon, Grand Amphi à 18h30

"La vie intellectuelle en France" : entretien- rencontre avec Laurent Jeanpierre, sociologue, et Christophe Charle, historien. Soirée animée par Caroline Broué (productrice à France culture)

"Comment construire une histoire de la vie intellectuelle détachée d'une approche disciplinaire oi personnifiée ? C'est le pari que relèvent L. Jeanpierre et C. Charle dans La vie intellectuelle en France"(Seuil, 2016). Couvrant une période de la Révolution fraçaise à nos jours, ils proposetn une vaste lecture des courants de pensée, des mouvements souterrains, des moments d'effervescence et des courants marginaux, construisant une histoire renouvelée des idées, de la vie culturelle, scientifique, littéraire et artistique."

Entrée libre sur réservationwww.villagillet.net
Infos pratiques : Grand Amphi de Sciences-Po, rue Appleton, 69007 Lyon. Tram T2, arrêt Centre Berthelot.

- Samedi 26/11
[RENCONTRE ; MAZAURIC]

Maison des Associations (MJC St Jean) à 15h00


Le journal L'improbable propose une rencontre avec Claude Mazauric pour son ouvrage Au bord du gouffre (Arcane éditions).

"Journal passionnant d’un intellectuel communiste, historien internationalement reconnu de la Révolution Française, et l’époux de Simone : trois fils directeurs de ce journal personnel finalement devenu livre. Édition qui se comprend : habitué des la recherche, des compte-rendu de colloques, rencontres de spécialistes, d’articles, de livres, Claude Mazauric a pris le pli d’être extrêmement rigoureux lorsqu’il parle d’un objet quel qu’il soit, particulièrement d’un livre. C’est donc naturellement que ce journal constitué de notes précises développées et critiques est devenu livre.
Et c’est un lecteur formidable : plus de cinquante livres sont ainsi abordés, dont beaucoup font l’objet d’un compte-rendu critique, mais aussi des revues, de "La Pensée" à "Medium" en passant par "Le Projet", "Actuel Marx", mais aussi le "bulletin Flaubert", ou celui de la "Société d’Histoire Moderne et Contemporaine". Parmi les livres - ah ! sa défense du livre-papier ! - une bonne trentaine de livres d’histoire ou d’essais, mais aussi une dizaine de romans.
Il nous parle de son engagement de communiste en faveur du Front de Gauche et de Mélenchon pour lequel il a une grande admiration, des régionales, des fêtes locales du PCF, de ses rendez-vous militants, de ses interrogations sur l’actualité. Il nous parle de sa vigne, de son verger et des travaux induits.

Entrée libre
Infos pratiques : Maison des associations, 5 place St Jean, 69005 Lyon. Métro D arrêt Vieux Lyon.

- Samedi 26/11
[CINE-DEBAT ; GAZ DE SCHISTE]

Bibliothèque Municipale de la Part-dieu de 15h à 18h 

Projection du film "NO GAZARAN ! ", en présence de la réalisatrice Carole Menduni et de Robert Pilli du Collectif Stop Gaz de schiste.

"Début 2011, des citoyens du sud de de la France découvrent que des permis de forage pour l'exploitation du gaz de schiste ont été accordés dans le plus grand secret. l'alerte est aussitôt lancée et provoquera une mobilisation citoyenne exemplaire qui fera reculer les industriels et l'Etat"

Entrée libre
Infos pratiques :Bibliothèque Part-Dieu: 30 boulevard Vivier-Merle 69003 Lyon / Tél : 04 78 62 18 00 / Métro et trams arrêts Gare Part-dieu. Entrée libre.

- Mardi 29/11
[RENCONTRE ; ANDRE GORZ]

Librairie Terre des livres à 19h00

"Rencontre avec Willy GIANINAZZI, auteur de André Gorz, une vie (La Découverte, septembre 2016).
En présence de Maud INGARAO, traductrice de l’ouvrage d’André GORZ : Le fil rouge de l’écologie, Entretiens inédits en français, édition établie et présentée par Willy Gianinazzi, traduction par Postface d’Erich Hörl, éd. EHESS.

"Cette première biographie d’André Gorz (1923-2007) retrace le parcours de l’un des penseurs les plus clairvoyants et innovants de la critique du capitalisme contemporain. Marqué par les pensées de Marx, Husserl, Sartre et Illich, Gorz pose la question fondamentale du sens de la vie et du travail (...).
Anticapitaliste, marxiste d’un type nouveau, il est très proche de l’extrême gauche italienne et incarne l’esprit de 68. Il est aussi l’un des premiers artisans de l’écologie politique et de la décroissance. Une pensée en mouvement, au service de l’autonomie, du temps libéré, de l’activité créatrice et du bien-vivre. L’intellectuel André Gorz, rédacteur aux Temps modernes, se double du journaliste qui signe ses articles Michel Bosquet dans L’Express avant de participer à la fondation du Nouvel Observateur. Cette biographie d’une figure singulière, à la croisée de la littérature, de la philosophie et du journalisme, est aussi l’occasion de revisiter un demi-siècle de vie intellectuelle et politique, un voyage au cours duquel on croise Sartre et Beauvoir, mais aussi Marcuse, Castro, Cohn-Bendit, Illich, Guattari, Negri et bien d’autres."

Entrée libre
Infos pratiques : Terre des livres, 86, rue de Marseille, 69007 Lyon. 
Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr


DECEMBRE

- Jeudi 01/12
[CINEMA; VIEILLESSE]
MJC Saint -Jean du Vieux Lyon à 20h00 

"Vieillir autrement. Quelles alternatives ?" 
Projection du film « Nous vieillirons ensemble, la saga des Babayagas » de Jean Marc La Rocca, suivi d’un débat sur les alternatives possibles au système ordinaire de prise en charge de la vieillesse.

Infos pratiques : MJC St jean, 5 Place St Jean, 69005 Lyon / tel : 04 78 42 48 71 / Metro : ligne D arrêt Vieux Lyon


- Samedi 03/12
[RENCONTRE ; REVUE Z]

Librairie Terre des livres à 15h00

"Bonne femmes, mauvais genre", rencontre autour du dixième numéro de la revue Z, publication annuelle d'enquêtes et de critique sociale.



Intitulé « Bonnes femmes, Mauvais Genre », ce dixième numéro de la revue plonge dans les questionnements féministes à partir d’enquêtes de terrain réalisées à Marseille.

Le 8 mars 2016, pour la Journée internationale des droits des femmes, l’humoriste Jean-Marie Bigard, auteur d’un célèbre sketch sur le « lâcher de salopes », se produisait à Marseille en clôture du « Festi’femmes », organisé par une ancienne adjointe à la culture de la ville. Que penser du fait que ce genre d’événement soit si souvent porté par des femmes – blanches et bourgeoises, proches des notables ? Est-ce un hasard si cela se passe dans la grande ville qui compte le plus de pauvres en France ? Les Marseillaises sont de celles qui sont si bas, paraît-il, qu’il est légitime de les écraser. Qu’est-ce que ça coûte, de mépriser la vulgarité des « cagoles », descendantes de ces Italiennes travaillant à l’usine, si exploitées qu’elles survivaient en se prostituant le week-end ? Qu’est-ce qu’on risque, à mépriser les choix des femmes voilées, traitées d’esclavagistes par la ministre des droits des femmes ?

Sur fond de dominations de race et de classe, ce numéro propose une plongée dans les luttes de femmes, individuelles et collectives, des grèves de femmes de chambre aux marches de nuit non-mixtes, en passant par les luttes des militantes de quartiers populaires contre le mépris et les résistances au pouvoir médical.

Entrée libre
Infos pratiques : Terre des livres, 86, rue de Marseille, 69007 Lyon. 
Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr



- Mardi 06/12
[RENCONTRE ; ROMS]

Maison des Passages de 19h00 à 21h00 

Roms, Voyage chez les autres", 
Rencontre littéraire avec Jean Duflot  autour de son ouvrage Roms, voyage chez les autres (éditions A plus d'un titre), ponctuée de lectures d'extraits et de respirations musicales)



Pourquoi ce choix des Roms ? À quoi tient ce privilège d’occuper le devant de la scène médiatique, de monopoliser la sollicitude des plus hautes instances européennes et l’appréhension farouche des gouvernements ? Ces « parias » ne seraient-ils pas d’abord victimes d’une sorte d’auto-exclusion atavique liée à leur mode de vie errante ?
L’entrelacement de questions rationnelles et de préjugés n’est pas toujours facile à démêler. C’est l’un des objectifs de ce premier volet de l’enquête de montrer comment les représentations et les stéréotypes confortent l’inertie ou la malveillance officielle."


Entrée libre
Infos pratiques : Maison des Passages, 44, rue Saint Georges, 69005 Lyon / Tel : 04 78 42 19 04 / Métro Ligne D arrêt Vieux Lyon.




- Mardi 06/12
[CONFERENCE ; MEDIAS; TERRORISME ]

Amphithéâtre de l'Université de Lyon de 18h à 20h

"Médias et terrorisme : la question de l'ennemi intérieur"" : conférence débat de Isabelle Garcin-Marrou (Sciences de l'information et de la communication, Sciences-po Lyon).

"Les violences terroristes sont communément entendues comme une guerre menée contre les États démocratiques, notamment parce que ces violences remettent en cause le contrat social et le caractère pacifié des rapports politiques et sociaux en démocratie. La violence, en bousculant la démocratie, perturbe également la sphère d’exercice des médias, qui ne réagissent pas tous de la même façon à cette perturbation, des différences pouvant apparaître selon les types de violence et selon les époques. Les événements récents montrent cependant des effets de resserrement du champ symbolique et discursif. C’est donc pour éclairer cette question spécifique de l’irruption du terrorisme et de ses répercussions sur le travail et le discours des médias que l’on reviendra sur les logiques d’action des médias (tant face à la violence que face à l’État) ; par une question des émotions sociales et, enfin, sur la question de « l’ennemi intérieur ». L’intervention se propose ainsi d’examiner les enjeux des discours médiatiques face à des violences qui excèdent l’exercice communicationnel. La question spécifique des violences commises par des membres de la société visée – et des réactions de cette société - sera abordée."
Infos pratiques : Université Lyon, 90, rue Pasteur, 69007 Lyon


- Mercredi 07/12
[CONFERENCE ; DEMOCRATIE ; AMERIQUE LATINE]

Bibliothèque Municipale de la Part-dieu à 18h30 

"Le populisme, le peuple et la Démocratie : le modèle latino-américain à l'épreuve" : conférence débat de Federico Tarragoni, chercheur en sociologie.

"Pour F. Tarragoni, le populisme latino-américain a généré un emporwerment des exclus et une nouvelle aspiration des masses populaires à être un peuple". Le populisme est l'un des concepts les moins maitrisés et pourtant les plus obstinément présents dans le débat public contemporain. Dans les démocraties européennes, le concept désigne, malgré le flou sémantique qui l'entoure, une pathologie politique consistant à feindre une proximité entre gouvernants et gouvernés, à abuser de l'appel au peuple, à flatter son sens commun et ses bas instincts, et à promettre sans se donner les moyens de réaliser. Le populisme serait ainsi soluble dans la démagogie et apparenté à une rhétorique illusionniste. En s'appuyant sur une enquête historique et sociologique sur l'Amérique latine, F. Tarragoni prend résolument le contrepied de cette analyse et propose une explication novatrice du phénomène"

Entrée libre
Infos pratiques :Bibliothèque Part-Dieu: 30 boulevard Vivier-Merle 69003 Lyon / Tél : 04 78 62 18 00 / Métro et trams arrêts Gare Part-dieu. Entrée libre.


jeudi 17 novembre 2016

Lire : "Sa liberté d'expression est en danger : soutenons Lorànt Deutsch !"

Le 28 octobre dernier, Vincent Bollenot, d'Acrimed 69 publiait un article sur le site national d'Acrimed.

Sa liberté d'expression est en danger : soutenons Lorànt Deutsch !

Alors que Lorànt Deutsch est au centre d’une polémique concernant un mystérieux compte Twitter par l’intermédiaire duquel il aurait copieusement injurié et menacé ses détracteurs et détractrices [1], nous avons décidé de revenir sur une autre récente « affaire » impliquant le comédien-essayiste, et plus spécifiquement sur son traitement médiatique.
Lorànt Deutsch devait donner une conférence à des collégiens et collégiennes de Trappes le 4 novembre 2016, mais a décidé de l’annuler. La raison ? La « cabale » (dixit Le Point) qu’auraient menée contre lui « deux profs ». Cette « affaire » n’a pas eu un grand écho médiatique. Mais les quelques publications l’ayant traitée l’ont souvent fait à coups d’indignations faciles et de raccourcis malhabiles [2]. Revue de détails.

http://www.acrimed.org/Sa-liberte-d-expression-est-en-danger-soutenons?recherche=Vincent%20Bollenot



lundi 7 novembre 2016

Soirée - Rencontre autour du "Manuel d'Economie critique"

En attendant la publication d'un agenda de Novembre-Décembre plus étoffé en matière de rencontres et d'évènements, nous relayons une information concernant la rencontre-débat organisée par l'Association des Amis du Monde Diplomatique qui aura lieu le 15 Novembre à la Librairie Terre des Livres autour du "Manuel d'économie critique" en présence d'Hèlène Richard (co-directrice de l'ouvrage).

Entrée libre et gratuite sans réservation.

Équations impénétrables, courbes énigmatiques, raisonnements nébuleux… L’économie dominante invite à un double renoncement : devant les difficultés techniques d’un univers réservé aux experts, d’une part ; devant des « lois » scientifiques immuables, de l’autre. Le contre-manuel du « Monde diplomatique » entend inverser cette logique. Son ambition ? Rendre l’économie accessible au plus grand nombre et en souligner la nature politique. Bref, rappeler que, comme la chose publique, l’économie est l’affaire de tous. Et permettre à chacun de s’en emparer.

Il y a urgence : en signant l’échec des théories libérales, la débâcle financière de 2008 aurait pu inciter les gouvernements occidentaux à renouveler leurs politiques économiques. Elle a au contraire resserré le carcan de l’économie néoclassique, dans les chroniques matinales comme dans les manuels scolaires.

Nous avons donc réuni certains des spécialistes de l’économie les plus lucides – chercheurs, professeurs d’université et du secondaire, journalistes – autour des programmes de première et de terminale pour en proposer « notre » traitement. Autour de quatre objectifs : apporter un éclairage historique et international souvent oublié des programmes ; introduire les analyses d’écoles de pensée marginalisées dans les universités et privées d’accès aux médias ; démystifier les idées reçues qui installent le fatalisme dans les esprits ; dégager l’horizon en rappelant que d’autres voies s’ouvrent à nous.

Loin des dogmes, notre manuel invite à remettre l’économie au service de la société.

Infos pratiques : 

Librairie Terre des livres, 86 rue de Marseille, 69007 Lyon (Pour tout renseignement, commande, devis : 09 505 8 84 22 ou terredeslivres@free.fr ).

Les Amis du Monde Diplomatique de Lyonhttp://www.amis.monde-diplomatique.fr/rubrique26 / contact : Catherine Chauvin (catherine.chauvin@wanadoo.fr).

Lire « L’économie comme on ne vous l’a jamais expliquée dans les médias » par Renaud Lambert et Hélène Richard dans « Le Monde diplomatique » de septembre 2016 : http://www.monde-diplomatique.fr/2016/09/LAMBERT/56201

lundi 31 octobre 2016

Répression à Radio Canut : un animateur sous contrôle judiciaire

Nous relayons ici le communiqué publié par la radio locale indépendante Radio Canut concernant la  mise sous contrôle le 25 octobre d'un animateur de la station.
"Mardi 25 octobre la police à opéré une perquisition dans les locaux de radio canut, des enregistrement du direct* ont été saisis. ceci fait suite à des propos tenus à l'antenne en direct la semaine précédente. Une plainte pour « provocation au terrorisme » a été portée à l'encontre de deux animateurs. Notre président a été entendu comme témoin et deux animateurs ont été convoqués par les flics. Il s'agissait de propos vis à vis des actuelles manifs de flics. Un animateur a été placé en garde à vue mercredi 26 octobre. Il a un contrôle judiciaire et n'a plus le droit d'animer l'émission jusqu'au procès. Nous vous tiendrons informés du futur jugement.
Vive la radio libre !

Salutations canusiennes
*que les radios ont l'obligation légale de garder. "
http://iaata.info/Repression-a-Radio-Canut-un-animateur-sous-controle-judiciaire-1639.html

Addendum du 02 novembre :
Tant que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel n'a pas été saisi de l'affaire, la radio n'a rien à craindre. le Président de la station, qui est aussi le responsable de l'émission où les deux animateurs ont été mis en cause, n'est pas poursuivi.
Un communiqué de presse du bureau de la radio sera prochainement diffusé à ce sujet.

Addendum du 3 novembre :
Communiqué de presse du 02 novembre : https://www.radiocanut.org/index.php/15-news-de-la-radio/489-radio-canut-perquisitionnee-a-cause-d-une-blague

vendredi 28 octobre 2016

Journée lyonnaise de la critique des médias : le programme


Acrimed 69 organise le 5 novembre entre 14h et 23 heures, en partenariat avec la MJC du Vieux Lyon, sa journée de la critique des médias.

Au programme, des ateliers, des tables rondes, des lectures, des projections animés par des membres de l'association (qui fête ses vingt ans d'existence) avec la participation de journalistes indépendants de la presse nationale et régionale.

Venez discuter et échanger autour de la question des médias et de leur critique tout au long de la journée à l'espace bar et découvrir le travail de l'association à la table de presse Acrimed.
                                                                             
                                                                                   M.J.C du Vieux Lyon, 5 Place St Jean, 69005 Lyon                                                                                                                                                                    

                                                                                                 ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE
                                                                                       
                                                                                        Possibilité de petite restauration sur place




lundi 17 octobre 2016

Pierre Rimbert et Henri Maler : audition programmatique sur les médias


Le projet de la France insoumise est une construction citoyenne élaborée  démocratiquement par la participation de ceux - encartés ou pas - qui ont bien voulu y contribuer, ceci contrairement aux autres qui sont projets ‘personnels’ au point que pour une même famille politique, LR  ou PS, chaque candidat, dans le culte de la personne, y va de sa différence.
C’est aussi un projet qui, dans sa préparation, a fait appel à et s’est entouré de ‘spécialistes’, pas nécessairement engagés politiquement pour la France Insoumise, afin qu’ils apportent, dans leur domaine, leur éclairage toujours précieux.
Ce sont ces interventions de ‘spécialistes’, dites : auditions programmatiques, qui sont proposées et auxquelles, selon son goût, on peut aller entendre.

Le lien vers l'audience programmatique sur les médias de Pierre Rimbert ( Le Monde diplomatique) et Henri Maler (Acrimed) :http://jlm2017poitou-charentes.blogspot.fr/2016/10/audition-programmatique-12-medias-henri.html

lundi 10 octobre 2016

Médiacritique(s) n°21 (octobre- décembre 2016)

Le nouveau numéro de Médiacritique(s) le magazine d'Acrimed vient de sortir !
Au sommaire :
5. Rire avec les violences conjugales
6. La mort d'Adama Traoré
Dossier :
9. L'art délicat de l'interview
12. Elkhabach mis en examen pour trafic de connivences.
13. L'éditocrate et le syndicaliste
17. Jean-Luc Mélenchon convoqué chez Nicolas Demorand
19. Le calvaire des Verts
21. Léa Salamé, vaillante garde frontières (sociales)
23. Loi Travail : le DR Jeckyll de BFM
25. L'interview-monologue présidentielle
27. " Nous sommes dépendants du bon vouloir des rédactions" (Philippe Poutou)
29. Bernard Tapie ou l'interview spectacle

32. Brexit : le meilleur du pire

Vous pouvez trouver Médiacritique(s) à Lyon dans les librairies suivantes :

1. Le Bal des ardents, 17 rue Neuve, 69001 Lyon
2. Passages, 11 rue de Brest, 69002 Lyon
3. La Gryffe, 5 rue Sébastien Gryfe, 69007 Lyon
4. Terre des livres, 86 rue de Marseille, 69007 Lyon

Commandes et abonnementshttp://boutique.acrimed.org/2-mediacritiques-abonnement.html


mardi 4 octobre 2016

Lire / écouter sur Internet


Sur le site de Rue 89 Lyon :
"Le Progrès monte en épingle une "hypothèse d'attentat" au Parc OL" (20/09/2016) : http://www.rue89lyon.fr/2016/09/20/le-progres-attentat-grand-stade/

Sur le site de Rebellyon :
"Nouvelle arme des CRS : quand Libé repompe mal une enquête publiée sur Rebellyon" (02/10/2016) : https://rebellyon.info/Nouvelle-arme-CRS-Libe-Rebellyon-16973

Sur le site de Radio Canut : 
"Celles du foot ": documentaire sonore à écouter mardi 4 octobre à 20h (ou à réécouter sur : https://www.radiocanut.org/index.php) : Pendant un an le documentariste Julien Baroghel a suivi les joueuses de la Cité scolaire Rive gauche dans le quartier du Mirail à Toulouse. Ce travail questionne la période de l’adolescence, la construction des identités, le regards des autres, au cours d’une année scolaire rythmée par les entraînements et la compétition pour ces jeunes footballeuses.

Agenda Octobre


 -----------------------------------------------------------------------------------

 OCTOBRE 2016
 -----------------------------------------------------------------------------------

- Samedi 01/10 
[CINEMA]

Projection- Concert au Ciné Duchère à partir de 18h30

Soirée ciné-chansons avec la projection à 21h30 du film  Sur quel pied danser ? de Paul Calori et Kostia Testut avec Pauline Etienne et François Morel.

"Alors que Julie pense décrocher un CDI dans une fabrique d'escarpins, un plan social chamboule ses rêves de stabilité : lutter aux côtés des ouvrières ou faire profil bas ?"

18h30: apéro d'accueil ; 19h00 : récital chansons ; 20h45 : buffet ; 21h30: film (tarif : 12 euros, réservation conseillée).

Infos pratiques : Ciné duchère : 308, avenue Sakharov, 69009, Lyon ; Tel : 04 72 17 0021 ; Metro D, arrêt Gare de Vaise, puis bus C6,  C 14, arrêt Balmont ou Piscine Duchère.

Site internet : http://cineduchere.fr



- Jeudi 13/10
[DÉMOCRATIE ; POPULISME]

Bibliothèque municipale de la Part-dieu de 18h30 à 20h30

"Qu'est-ce qu'un peuple ?" : conférence débat de la philosophe Catherine Colliot-Thélène, dans le cadre du cycle "Démocratie et populisme".

"Quel est le peuple de la démocratie ? Quel est le peuple du "populisme" ? L'usage aujourd'hui généralement péjoratif du terme "populisme"met en lumière les ambiguîtés de la démocratie moderne. Il invite à revenir sur la compatibilité problématique entre le principe de souveraineté du peuple et les normes de l'Etat de droit. mais aussi sur la tension qui existe entre l'exigence d'institutionnalisation du "pouvoir du peuple" et les virtualités subversives inhérentes à cette notion".

Infos pratiques :Bibliothèque Part-Dieu: 30 boulevard Vivier-Merle 69003 Lyon / Tél : 04 78 62 18 00 / Métro et trams arrêts Gare Part-dieu. Entrée libre.

- Jeudi 27/10
[SOCIALISME ; PSU]

Librairie Le Bal des ardents à 19h00

Rencontre avec Bernard Ravenel autour de son livre Quand la Gauche se ré-inventait, le PSU, histoire d'un parti visionnaire : 1960-1989, Editions La découverte.
Fondé en 1960 pour lutter contre la guerre d’Algérie, le Parti socialiste unifié (PSU) s’est rapidement donné les moyens politiques d’une stratégie authentiquement socialiste que ni le Parti communiste ni la SFIO ne proposaient. C’est l’histoire méconnue de cette organisation visionnaire que Bernard Ravenel – qui en fut membre jusqu’à sa dissolution en 1989 – retrace dans ce livre, avec passion et rigueur. Il y montre comment un parti, par l’action et la réflexion, a pu interpeller la société à contre-courant, sur nombre d’enjeux cruciaux toujours actuels.
Seul parti à soutenir pleinement le mouvement de Mai 68 et ses aspirations anti-autoritaires, le PSU a tenté d’en tirer les leçons pour construire un projet de société mariant socialisme et liberté. À partir des mobilisations sociales et de débats souvent intenses, il a avancé des propositions que la gauche historique a longtemps refusé de prendre en compte. Réduction massive du temps de travail, décentralisation et démocratie locale, émancipation des femmes, alternatives au nucléaire militaire et civil, solidarité avec les peuples du Sud et d’Europe de l’Est, égalité des droits pour les immigrés, préservation de l’environnement : sur tous ces thèmes, on découvrira avec surprise à quel point le PSU a joué un rôle précurseur de « lanceur d’alerte ».

Loin d’être un accident de l’histoire, le PSU, du fait aussi de sa composition plurielle où se côtoyaient intellectuels, cadres, ouvriers, paysans et étudiants, chrétiens et athées, réformistes et révolutionnaires, a pu anticiper des problèmes qui restent irrésolus. Une lecture salutaire pour tous ceux qui entendent aujourd’hui participer à la construction de l’avenir.

Infos pratiques :17, rue neuve, Lyon 1er / Tel : 04.72.98.83.36 / Métro : arrêt Hôtel de ville ou Cordeliers.
site internet : http://www.lebaldesardents.com/page_5,fr,8,5.cfm

- Vendredi 28 /10
[CINEMA ; RAPHAEL CORREA]

Ciné- Duchère à 20h

L'association des Amis du Monde Diplomatique de Lyon propose une projection- débat autour du film On revient de loin (opération Correa, épisode 2) de Pierre Carles et Nina Faure.
La projection sera suivie d'un débat en présence de Nina Faure, co-réalisatrice du film.

Depuis 2007 en Équateur, le gouvernement de Rafael Correa a refusé de payer une partie de la dette publique, récupéré la souveraineté sur ses ressources naturelles face aux multinationales. Grâce à des politiques de redistribution, la pauvreté et les inégalités ont baissé fortement tandis que la classe moyenne a doublé en huit ans. Pierre Carles, Nina Faure et leur équipe débarquent tout feu tout flamme dans ce nouvel Eldorado. Mais, à leur arrivée, les rues s’embrasent. En sillonnant le pays en ébullition, nos deux réalisateurs tirent des leçons parfois opposées : l’un voudrait que Correa vienne retaper la France, l’autre s’interroge sur la nécessité d’un homme providentiel.

Le site du film : http://www.pierrecarles.org/On-revient-de-loin

Le lien vers la page ZINC (le réseau social du Monde Diplomatique des AMD de Lyon : http://zinc.mondediplo.net/people/amd_lyon)

Infos pratiquesCiné duchère : 308, avenue Sakharov, 69009, Lyon ; Tel : 04 72 17 0021 ; Metro D, arrêt Gare de Vaise, puis bus C6,  C 14, arrêt Balmont ou Piscine Duchère (http://cineduchere.fr)